Hausse modérée de l’indice du coût de la construction

21 janvier 2013

L’indice du coût de la construction (ICC) a, au troisième trimestre, augmenté de 1.48% sur un an en France, selon l’INSEE. Un rythme nettement inférieur à celui du deuxième trimestre.
L’INSEE a publié vendredi une série de statistiques sur les loyers commerciaux au titre du troisième trimestre. L’indice a augmenté de 1.48%, et ressort à 1.648 points au troisième trimestre 2012. L’indice marque ainsi une forte décélération par rapport au deuxième trimestre.
L’indice avait marqué un point haut à 1.666 points au deuxième trimestre 2012, et s’affichait alors en hausse de 4,58 % en rythme annuel selon les données de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). La baisse des prix des logements individuels purs explique le recul trimestriel (-1,08%) de l’ICC, explique l’institution.
L’ICC avait une incidence majeure, avant la loi des services à la personne du 26 juillet 2005, sur toute la chaîne immobilière, puisqu’il servait de référence à la révision des loyers en cours de bail dans le parc locatif privé. Cet indice ne sert désormais plus qu’à la révision de certains loyers commerciaux, à côté de l’indice des loyers commerciaux (ILC).